• user warning: UPDATE command denied to user 'bipjxidwpicri'@'10.0.65.32' for table 'cache_filter' query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">Rappel&nbsp;: la sécurité démarchandisée est procurée par les prestations et aides garanties par les pouvoirs publics et est donc de ce fait indépendante largement des marchés et des employeurs</p> <p class=\"MsoNormal\">Valeur du TSD&nbsp;(en % du revenu de référence, le revenu disponible moyen des adultes ayant un emploi) :</p><p>&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span class=\"inline inline-left\"><img src=\"http://www.picri.bip40.org/sites/default/files/images/TSD 2006.preview.GIF\" alt=\"TSD 2006\" title=\"TSD 2006\" class=\"image image-preview \" width=\"640\" height=\"400\" /><span class=\"caption\" style=\"width: 638px;\"><strong>TSD 2006</strong></span></span></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-family: Calibri; font-size: 15px; line-height: 17px;\">Le graphique oppose 75, Paris avec un TSD de 21%, soit 1,5 fois moins que celui de 77, la Seine et&nbsp;</span>Marne, avec 31%.</p> <p class=\"MsoNormal\"><strong>Pour comprendre d’où viennent ces inégalités, il faut décomposer le TSD entre ses six différentes composantes.</strong></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span class=\"inline inline-left\"><img src=\"http://www.picri.bip40.org/sites/default/files/images/Décomposition TSD.preview.GIF\" alt=\"Décomposition du TSD\" title=\"Décomposition du TSD\" class=\"image image-preview \" width=\"640\" height=\"400\" /><span class=\"caption\" style=\"width: 638px;\"><strong>Décomposition du TSD</strong></span></span></p><p class=\"MsoNormal\"><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong>&nbsp;</strong></p><p><strong><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">Le graphique ci-dessus montre que c’est le TSD vieillesse (les retraites principalement) qui joue le rôle le plus important dans les inégalités de TSD avec une part moyenne dans la région de 59%.</p> <p class=\"MsoNormal\">Le TSD maladie (remboursement des dépenses de santé et hospitalisations) vient ensuite, avec 16% en moyenne régionale.</p> <p class=\"MsoNormal\">Les TSD chômage et famille suivent avec des parts relatives de 10%.</p> <p class=\"MsoNormal\">Le TSD logement, avec 4%, et le TSD invalidité avec 1% enfin, ne jouent qu’un rôle très mineur.</p> <p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p> <p class=\"MsoNormal\">Si nous décomposons le TSD selon ses six composantes, nous pouvons tenter d’expliquer les inégalités entre départements par trois grands déterminants&nbsp;:</p><ul><li>Le vieillissement de la population&nbsp;</li><li>Le taux de chômage&nbsp;</li><li>La structure des familles.</li></ul><p>&nbsp;</p> <p class=\"MsoNormal\"><strong><span style=\"text-decoration: underline;\">1/ Le vieillissement de la population</span></strong></p><p class=\"MsoNormal\"><strong><span style=\"text-decoration: underline;\"></span></strong></p><strong><p class=\"MsoNormal\">Un constat&nbsp;: plus la part de la population âgée est importante, plus les dépenses de retraite, de soins de santé et de prises en charge de l’invalidité sont importantes. Conséquence directe, les TSD vieillesse, maladie et invalidité devraient augmenter avec la part des 60 ans et plus dans la population des départements.</p> <p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p> <p class=\"MsoNormal\">C’est ce que l’on observe dans le graphique associant la part de la population des plus de 60 ans et la somme ci-dessous des TSD (vieillesse, maladie, invalidité)&nbsp;:</p><p class=\"MsoNormal\"><span class=\"inline inline-left\"><img src=\"http://www.picri.bip40.org/sites/default/files/images/TSD vieillissement.preview.GIF\" alt=\"TSD vieilliesse-maladie-invalidité\" title=\"TSD vieilliesse-maladie-invalidité\" class=\"image image-preview \" width=\"640\" height=\"400\" /><span class=\"caption\" style=\"width: 638px;\"><strong>TSD vieilliesse-maladie-invalidité</strong></span></span></p></strong><p>&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-family: Arial; font-size: medium;\"><span style=\"font-size: 16px; line-height: normal;\"><span style=\"font-family: Tahoma; font-size: small;\"><span style=\"font-size: 12px; line-height: 19px;\">&nbsp;</span></span></span></span></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">Ainsi, les inégalités entre les départements traduisent en partie les différences de structures démographiques. Les 3 premiers départements c’est-à-dire le 93, le 95 et le 94 présentent les parts de populations de plus de 60 ans les plus faibles. La somme des 3 TSD est bien la plus faible pour ces départements.</p> <p class=\"MsoNormal\">En ce qui concerne, les 3 départements sur la droite du graphique, 75, 92 et 78, on observe un phénomène semblable&nbsp;: les parts de population âgée plus importantes correspondent avec des TSD plus élevés.</p> <p class=\"MsoNormal\">Le coefficient de corrélation entre la population de plus de 60 ans et la somme des 3 TSD est positif et égal à 0,66 seulement. Ce qui signifie que la structure des âges de la population n’explique qu’une partie des inégalités de TSD entre départements.</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><strong><em>D’autres facteurs peuvent expliquer aussi ces inégalités&nbsp;: le taux de chômage.</em></strong></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><strong><em><span style=\"font-style: normal;\"><span style=\"text-decoration: underline; padding: 0px; margin: 0px;\">2/ Les différences de taux de chômage</span></span></em></strong></p><p class=\"MsoNormal\"><strong><em><span style=\"font-style: normal;\"><span style=\"padding: 0px; margin: 0px;\">&nbsp;</span></span></em></strong></p><strong><em><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Un constat&nbsp;: plus le taux de chômage est important, plus les montants d’allocation de chômage sont élevés.</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Conséquence directe&nbsp;: les inégalités de TSD chômage devraient refléter une large part des inégalités de taux de chômage.Toutefois il semble qu’il y ait d’autres facteurs de variation entre départements puisque le coefficient de corrélation entre les deux séries est assez faible (0,29), contre 0,95 si les deux séries auraient été quasi proportionnelles.</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">C’est ce que l’on observe dans le graphique ci-après associant pour chacun des huit départements les taux de chômage et les deux TSD (chômage, maladie)&nbsp;:</span></p><p class=\"MsoNormal\"><span class=\"inline inline-left\"><img src=\"http://www.picri.bip40.org/sites/default/files/images/TSD chômage.preview.GIF\" alt=\"Taux de chômage et TSD\" title=\"Taux de chômage et TSD\" class=\"image image-preview \" width=\"640\" height=\"400\" /><span class=\"caption\" style=\"width: 638px;\"><strong>Taux de chômage et TSD</strong></span></span></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Comme les chômeurs connaissent une plus grande fréquence de maladies et d’hospitalisations, nous pourrions penser que les inégalités de TSD maladie pourraient également traduire une part des inégalités de chômage (cf. par exemple les travaux de Agnès Boccognano, de Martine Bungener ou Jeanine Pieret).</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Or le coefficient de corrélation entre les taux de chômage et les TSD maladie est négatif (et égal à -0,19). D’autres facteurs beaucoup plus importants comme le niveau de vie (inversement corrélé avec les taux de chômage et avec l’état de santé) doivent donc limiter la corrélation des TSD avec le chômage.</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Ceci signifie que la structure des taux de chômage n’explique qu’une faible partie des inégalités de TSD concernés entre départements.</span></p><p>&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><strong><span style=\"text-decoration: underline;\"><span style=\"font-style: normal;\">3/ La structure des familles</span></span></strong></p><p class=\"MsoNormal\"><strong><span style=\"text-decoration: underline;\"></span></strong></p><strong><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Les inégalités de fécondité entre les départements</span><span style=\"font-style: normal;\">&nbsp;</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Le nombre d’enfants moyen varie d’une manière non négligeable entre les départements&nbsp;: de 2 dans le 75 à 2,13 dans le 93.</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">Ces différences entraînent des flux d’allocations et d’aide de montants variables vers les familles.</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">La sécurité démarchandisée correspondante (le TSD famille) varie ainsi de 6% dans le 75 à 13% dans le 93 et même 14% dans le 95. Le taux de corrélation du TSD famille avec le nombre moyen d’enfants est nettement positif (0,55), ce qui témoigne d’une relation significative entre ces deux variables.</span><span style=\"font-style: normal;\">&nbsp;</span></p> <p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\">C’est aussi ce que l’on peut observer dans le graphique ci-dessous donnant le TSD famille et le nombre moyen d’enfant selon les huit départements franciliens.&nbsp;</span></p><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\"><span class=\"inline inline-left\"><img src=\"http://www.picri.bip40.org/sites/default/files/images/TSD Famille.preview.GIF\" alt=\"TSD famille\" title=\"TSD famille\" class=\"image image-preview \" width=\"640\" height=\"400\" /><span class=\"caption\" style=\"width: 638px;\"><strong>TSD famille</strong></span></span></span></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p><p class=\"MsoNormal\"><span style=\"font-style: normal;\"><br /></span></p><p class=\"MsoNormal\">&nbsp;</p></strong><p>&nbsp;</p></em></strong><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p></strong></p><p>&nbsp;</p><p>&nbsp;</p>\n\n<div class=\"image-clear\"></div>', created = 1495619036, expire = 1495705436, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:b3beebefb75abf9098fefb8eead7dfe5' in /home/bipjxidw/picri/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: UPDATE command denied to user 'bipjxidwpicri'@'10.0.65.32' for table 'cache_menu' query: UPDATE cache_menu SET data = 'links:navigation:tree-data:b10aab8409be92814a9bbc33a0edf763', created = 1495619036, expire = 0, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = 'links:navigation:page-cid:node/34:1' in /home/bipjxidw/picri/includes/cache.inc on line 109.

Les inégalités du taux de sécurité démarchandisée (TSD) en 2006

 

Rappel : la sécurité démarchandisée est procurée par les prestations et aides garanties par les pouvoirs publics et est donc de ce fait indépendante largement des marchés et des employeurs

Valeur du TSD (en % du revenu de référence, le revenu disponible moyen des adultes ayant un emploi) :

 

TSD 2006TSD 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le graphique oppose 75, Paris avec un TSD de 21%, soit 1,5 fois moins que celui de 77, la Seine et Marne, avec 31%.

Pour comprendre d’où viennent ces inégalités, il faut décomposer le TSD entre ses six différentes composantes.

 

Décomposition du TSDDécomposition du TSD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le graphique ci-dessus montre que c’est le TSD vieillesse (les retraites principalement) qui joue le rôle le plus important dans les inégalités de TSD avec une part moyenne dans la région de 59%.

Le TSD maladie (remboursement des dépenses de santé et hospitalisations) vient ensuite, avec 16% en moyenne régionale.

Les TSD chômage et famille suivent avec des parts relatives de 10%.

Le TSD logement, avec 4%, et le TSD invalidité avec 1% enfin, ne jouent qu’un rôle très mineur.

 

Si nous décomposons le TSD selon ses six composantes, nous pouvons tenter d’expliquer les inégalités entre départements par trois grands déterminants :

  • Le vieillissement de la population 
  • Le taux de chômage 
  • La structure des familles.

 

1/ Le vieillissement de la population

Un constat : plus la part de la population âgée est importante, plus les dépenses de retraite, de soins de santé et de prises en charge de l’invalidité sont importantes. Conséquence directe, les TSD vieillesse, maladie et invalidité devraient augmenter avec la part des 60 ans et plus dans la population des départements.

 

C’est ce que l’on observe dans le graphique associant la part de la population des plus de 60 ans et la somme ci-dessous des TSD (vieillesse, maladie, invalidité) :

TSD vieilliesse-maladie-invaliditéTSD vieilliesse-maladie-invalidité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi, les inégalités entre les départements traduisent en partie les différences de structures démographiques. Les 3 premiers départements c’est-à-dire le 93, le 95 et le 94 présentent les parts de populations de plus de 60 ans les plus faibles. La somme des 3 TSD est bien la plus faible pour ces départements.

En ce qui concerne, les 3 départements sur la droite du graphique, 75, 92 et 78, on observe un phénomène semblable : les parts de population âgée plus importantes correspondent avec des TSD plus élevés.

Le coefficient de corrélation entre la population de plus de 60 ans et la somme des 3 TSD est positif et égal à 0,66 seulement. Ce qui signifie que la structure des âges de la population n’explique qu’une partie des inégalités de TSD entre départements.

 

D’autres facteurs peuvent expliquer aussi ces inégalités : le taux de chômage.

 

2/ Les différences de taux de chômage

 

Un constat : plus le taux de chômage est important, plus les montants d’allocation de chômage sont élevés.

Conséquence directe : les inégalités de TSD chômage devraient refléter une large part des inégalités de taux de chômage.Toutefois il semble qu’il y ait d’autres facteurs de variation entre départements puisque le coefficient de corrélation entre les deux séries est assez faible (0,29), contre 0,95 si les deux séries auraient été quasi proportionnelles.

C’est ce que l’on observe dans le graphique ci-après associant pour chacun des huit départements les taux de chômage et les deux TSD (chômage, maladie) :

Taux de chômage et TSDTaux de chômage et TSD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme les chômeurs connaissent une plus grande fréquence de maladies et d’hospitalisations, nous pourrions penser que les inégalités de TSD maladie pourraient également traduire une part des inégalités de chômage (cf. par exemple les travaux de Agnès Boccognano, de Martine Bungener ou Jeanine Pieret).

Or le coefficient de corrélation entre les taux de chômage et les TSD maladie est négatif (et égal à -0,19). D’autres facteurs beaucoup plus importants comme le niveau de vie (inversement corrélé avec les taux de chômage et avec l’état de santé) doivent donc limiter la corrélation des TSD avec le chômage.

Ceci signifie que la structure des taux de chômage n’explique qu’une faible partie des inégalités de TSD concernés entre départements.

 

 

3/ La structure des familles

Les inégalités de fécondité entre les départements 

Le nombre d’enfants moyen varie d’une manière non négligeable entre les départements : de 2 dans le 75 à 2,13 dans le 93.

Ces différences entraînent des flux d’allocations et d’aide de montants variables vers les familles.

La sécurité démarchandisée correspondante (le TSD famille) varie ainsi de 6% dans le 75 à 13% dans le 93 et même 14% dans le 95. Le taux de corrélation du TSD famille avec le nombre moyen d’enfants est nettement positif (0,55), ce qui témoigne d’une relation significative entre ces deux variables. 

C’est aussi ce que l’on peut observer dans le graphique ci-dessous donnant le TSD famille et le nombre moyen d’enfant selon les huit départements franciliens. 

TSD familleTSD famille